Parole d'experts

ITW : Location, santé... les problématiques des intérimaires aujourd’hui en France

Location : trouver un logement quand on est intérimaire !

Marc Tessier, CEO et cofondateur de Gofer, la communauté d’extras de confiance dédiée à l’hôtellerie-restauration. Gofer en chiffre c’est : 10 000 workers inscrits, 300 utilisateurs clients et des milliers de missions par an depuis le lancement.

1) Pourquoi avoir créé la communauté Gofer ?

En 2015, après avoir vécu plusieurs années dans différents pays, dont sept ans aux Etats-Unis, je me rends compte que le besoin de personnel pour des missions courtes dans certains secteurs est important en France et pas toujours facile à satisfaire. D’autant plus que nous avons remarqué, avec Nicolas Delahaye, mon premier associé et ami d’enfance et puis Aymeric Bouzy et Isabel Yus, que ce style de travail est très mal considéré. Nous avons décidé de créer une plateforme qui permette de faire le meilleur matching entre ces besoins et les personnes disponibles, correspondant aux profils recherchés,.-

En plus du matching,  Gofer, en tant que plateforme technique permet d’automatiser toutes les démarches administratives de nos clients (contrats, déclarations, paies) pour plus de contrôle sur le procédé et de gain de temps. Nos extras, workers, (comme nous les appelons affectueusement), peuvent aussi choisir les missions qui les intéressent au gré de leurs disponibilités et de leurs propres tarifs, noter les établissements et avoir notre équipe à leur service.

2) Quels sont les difficultés des intérimaires aujourd'hui en France ? (logement, santé...)

Quand on est intérimaire, on a des problématiques similaires aux freelances, c’est-à-dire avoir une mutuelle et une prévoyance sans payer trop cher, trouver un logement, pouvoir cumuler des droits à la formation. A la différence d’un freelance, un intérimaire aura plus de mal à récupérer ses contrats et fiches de paie car ils sont répartis parmi plusieurs employeurs et agences. Dès lors il s'avère plus compliqué de justifier ses derniers revenus.

Nous avons par exemple le cas de Rose, une jeune fille au-pair américaine qui un jour a décidé de devenir serveuse et d’arrêter les gardes d’enfants, pour travailler le week-end uniquement. -. En devenant serveuse intérimaire et en quittant la maison de la famille qui l'hébergeait, elle s’est retrouvée confrontée à  la problématique de recherche d’un logement. Elle n’était pas française, n’avait pas de contrat fixe, ni de garant et n’a pas réussi à convaincre les propriétaires ! Si elle avait connu Youse avant peut-être que les choses se seraient passées autrement.

3) Justement, sur le marché de la location, quels obstacles rencontrent les intérimaires ?

Le statut d’intérimaire signifie souvent des revenus qui varient au fil des mois, surtout dans notre secteur, celui de l’hôtellerie-restauration qui est très saisonnier. C’est pourquoi ce statut n’est pas le préféré des propriétaires. C’est assez contradictoire, car c’est l’un des secteurs où il y a le moins de risque d’être au chômage en France, environ 100 000 postes ne seraient pas pourvus dans le secteur par manque de candidats disponibles.

Les intérimaires gagnent aussi un peu plus en moyenne en salaire net grâce aux indemnités de fin de mission réglementaires liées à la fin de leurs contrats de courte durée.

C’est face à ce genre de constat que je me suis dit qu’il fallait changer les usages et les perceptions de la société. Une vision que je partage avec Youse. Dans la mesure où nous savons que le futur de travail est multi-employeurial et ultra-flexible, radicalement différent de ce que nous avons vécu depuis 150 ans, l’écosystème autour de l’emploi est à repenser radicalement aussi. C’est grâce à des partenaires comme Youse que la pratique du travail flexible va devenir socialement acceptable et pérenne. Grâce Youse les intérimaires ont un service simple et rapide qui peut les soutenir dans leur recherche de logement en location.

Bienvenue cher visiteur !

Votre navigateur ne vous permet pas de profiter pleinement du site Youse.fr Afin de vous proposer l’expérience la plus belle qu’il soit, nous vous invitons à ouvrir le site sur le navigateur Chrome ou Mozilla Firefox.

Vous ne les avez pas ? C’est simple et rapide de les installer :